Les «Oublié-e-s» de la Mémoire, association mémorielle nationale, reconnue par les pouvoirs publics et les institutions, œuvre à la connaissance de la déportation 

pour motif d’homosexualité et sa reconnaissance en France et au-delà. Elle est organisée en délégations territoriales et compte une centaine de membres.
Notre action vise les autorités publiques et éducatives, ainsi que les acteurs de la Mémoire et du tissu L.G.B.T. (lesbien, gay, bi et trans). 

Résolument ancrée dans le présent, notre démarche se traduit également au quotidien par la lutte solidaire contre toutes discriminations. 

Notre association, non partisane, est ouverte à toutes et à tous, sans distinction aucune.


 

  Contact Actualités LGBT Cérémonies  Nos délégations 

  Signez notre livre d'or Livre d'Or

Pour être au plus près de l'actualité, pour connaître nos dernières infos et nos prochains rendez-vous :

La déportation pour homosexualité en quelques questions et réponses.

Nous REJOINDRE

Notre Exposition

 

 

Actualités

 

Journée d'étude
Jeudi 13 et vendredi 14 octobre à Paris
La répression des homosexuels pendant la Seconde Guerre Mondiale en France - Une mémoire controversée devenue objet d'histoire

Les "Oublié-e-s" de la Mémoire Association Civile Homosexuelle du Devoir de Mémoire organise à Paris une journée d'étude, le vendredi 14 octobre 2016, avec une soirée inaugurale le jeudi 13, sur le thème : 
La répression des homosexuels pendant la Seconde Guerre Mondiale en France - Une mémoire controversée devenue objet d'histoire.
Placée sous le haut-patronage de Monsieur Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'Etat à la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire, cette rencontre est soutenue par le Ministère de la Défense (Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives), la Réserve parlementaire et la ville de Paris. L'action est coordonnée en partenariat avec la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

 

Programme, informations et réservation

 

 


 

 

 

Autres actualités                                      

 

 

 

Les « Oublié.e.s » de la Mémoire se souviennent…
Hommage à Rudolf Brazda 1913-2011

Le 3 août 2016 marque le cinquième anniversaire de la disparition de Rudolf Brazda dernier survivant des déportés stigmatisés pour homosexualité et dernier témoin majeur de la déportation.
Longtemps resté discret sur son passé, Rudolf Brazda avait choisi en 2008 de porter publiquement son parcours de vie singulier, impacté avec la répression de l’homosexualité par le régime nazi. Malgré son grand âge et sa réticence naturelle à se mettre en avant, il n’avait eu de cesse de répondre par le témoignage aux nombreuses sollicitations en France et en République Fédérale d’Allemagne notamment.

 

 


 

 

L'association Les "Oublié-e-s" de la Mémoire associée à la Journée nationale de la Résistance.

Vendredi 27 mai 2016.
Le 19 juillet 2023, la République instaurait le 27 mai, date anniversaire de la création du Conseil National de la Résistance le 27 mai 1943, comme "Journée Nationale de la Résistance".

Cette année, c'est la mairie du 19ème arrondissement qui accueilleront la journée du 27 mai et les 90 organisations, institutions et associations liées à la mémoire et au valeurs de la Résistance qui l'animent, comme Les "Oublié-e-s" de la Mémoire.

 

 


 

 

J.N.R. 2016 : Hommage à Pascal Copeau, membre du CNR, poursuite de notre travail de mémoire.

A l'occasion de la Journée Nationale de la Résistance le 27 mai 2016, nous avons travaillé à mettre en lumière le vécu de personnes homosexuelles ayant eu un rôle important dans l'histoire récente, de la Seconde Guerre Mondiale à nos jours, tout particulièrement lorsque ce vécu est tombé dans l'oubli. C'est dans cet esprit, et sensibilisés à la mémoire de Pascal Copeau par Raymond Aubrac, que nous lui rendons hommage.

 

 


 

 

Première participation au dépôt de gerbe unitaire et Reconnaissance par la République Française de notre Association représentative des déportés pour motif d’homosexualité !
A l’occasion de la 62ème Journée Nationale du Souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation - le dimanche 24 avril 2016 - notre Association se voit honorée de participer sur le plan national comme en régions aux commémorations..
.

Message commun des Déportés
Programme détaillé des commémorations nationales et en France

 

 


 

voir toutes les actualités>>>

voir tous les reportages>>>

Pour un monument dédié à la mémoire LGBT en France
Depuis quelques années et plus récemment, des monuments à la mémoire des victimes lesbiennes, gaies, bi et trans voient le jour dans plusieurs villes du monde. En France le mouvement LGBT et plus largement espère un lieu ou un monument en France qui rassemblera leurs mémoires. 

Toutes les nouvelles du projet sur la page Facebook


Histoire

Recherches historiques

La persécution de certaines minorités par le régime nazi : la répression et persécution des homosexuels par le régime nazi
Retrouvez les travaux entrepris par la Fondation de la Mémoire de la Déportation, et présentés dans le bulletin "Mémoire Vivante" n°56/Avril 2008 (extraits), complétés par un additif dans le bulletin n°58/Novembre 2008. [A télécharger en format pdf]

Derniers travaux

couverture.jpg (75202 octets)En avril 2012, nous avons édité une brochure bilingue français-allemand, explicative de 16 pages sur la déportation pour motif d'homosexualité, avec le soutien du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants et de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation. Elle fait le point des connaissances actuelles sur la déportation pour motif d'homosexualité en général, tout en illustrant sa réalité française en particulier.
Brochure disponible par courriel.
Une participation forfaitaire (envoi + impression) de 2€ minimum vous sera demandée. Merci.

26 déc.2013 : Répression de l’homosexualité en France durant l’Occupation

Parcours - Témoignages

Découvrez sur notre page "Parcours - Témoignages", les biographies de victimes de la barbarie nazie, arrêtés et déportés pour motif d'homosexualité, mais aussi de personnes homosexuelles ayant eu un rôle important dans l'histoire récente, de la Seconde Guerre Mondiale à nos jours, tout particulièrement lorsque ce vécu est tombé dans l'oubli.

Pascal Copeau, journaliste, résistant, membre du Conseil National de la Résistance et homme politique, victime de l'homophobie :
Fiche Mémoire 01 - Pascal Copeau


 

Mémoire & Culture

 

 

voir la page Documents culturels>>>

 


Dans les médias

voir la revue de presse>>>


L'association est reconnue par le Secrétariat d'Etat chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire et par la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Elle est membre du Conseil Représentatif pour la Mémoire de la Déportation.
Elle est ressortissante de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre et participe à la collecte de l’Œuvre du «Bleuet de France».
Elle est en outre membre du Comité de la Flamme sous l’Arc de Triomphe et de l’association des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation

et bénéficie du soutien de la Ville de Paris, de la Ville de Toulouse et de la Ville de Nancy.

Nous adhérons : à l’Inter-LGBT (Inter Associative Lesbienne, gaie, bi et trans), au S.N.E.G. (Syndicat National des Entreprises Gaies), 
au Centre L.G.B.T. de Paris - Ile-de-France, à L'EGIDE (Lille).

Sont membres de l'association : Les Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, FLAG !, Melo'Men, Les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence, COMIN-G, GARE !

FACE A FACE Saint-Etienne, L'EGIDE (Lille), C.I.GA.LE. (Grenoble), Association Nationale Transgenre, Homobus, Beit-Haverim et Le Refuge.


Les "Oublié-e-s" de la Mémoire Association Civile Homosexuelle du Devoir de Mémoire © | dernière mise à jour le 28 sept. 2016 | Mentions légales | Contact
Siège national : c/Fondation pour la Mémoire de la Déportation - 30, boulevard des Invalides 75007 PARIS - 06.18.84.00.33