Retour page d'accueil

Retour sommaire reportages

 

 

 

 

Album photos

 

 

 

 

Revue de presse

 

Podcast de l'émission 

"Ce n'est que de l'amour", 

diffusée le 20 septembre 2011 sur RCN90.7 www.rcn-radio.org

L'émission a été consacrée entièrement 

sur Rudolf Brazda.

 

Article édition du 27 septembre 2011 

 

Article édition du 28 septembre 2011

 

reportage diffusé le 30 sept.2011

en anglais [lien] - [à écouter]

 

extrait du JT France3 Alsace 19/20

diffusé le 29 sept.2011 [à visionner]

 

article sur le site de 29 sept.2011

 

article sur le site d'  

29 sept.2011    

 

 

Actualités

REPORTAGE

Hommage national rendu au dernier "Triangle Rose"

Le 28 septembre 2011, en l'Eglise Saint-Roch de Paris, s'est déroulée la cérémonie d'hommage national à la mémoire de Rudolf Brazda, dernier "Triangle rose", chevalier de la Légion d’Honneur, décédé le 3 aout dernier.

Photo : Quentin-Luc LECOMTE - Droits réservés

Pour la première fois, l'Etat avait octroyé son patronage à une cérémonie en souvenir d'un déporté pour motif d'homosexualité.

Monsieur Marc Laffineur, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, était représenté par M. Thierry-Marc Pineaud, son directeur-adjoint du cabinet, qui a procédé à la lecture de son message. L'ambassade de la République Tchèque, le monde de la mémoire, des personnalités politiques, ainsi que le tissu associatif LGBT (lesbien, gay, bi et trans’) avaient tenu eux aussi à honorer la mémoire de Rudolf Brazda.

Plus de 200 personnes ont participé à ce temps de recueillement, émaillé par d'interventions verbales et musicales. [programme de la cérémonie]

Après une entrée solennelle des drapeaux d’associations de la déportation et de la résistance, le Pére Desgens, curé de la paroisse Saint-Roch a accueilli l’assistance en insistant sur la dimension symbolique de la chapelle des Déportés.  Philippe Couillet, président des "Oublié-e-s" de la Mémoire, a ensuite adressé ses salutations et remerciements au public. [son intervention]

Le comédien, Laurent Spielvogel, a commencé par une lecture d’extraits de la biographie de Rudolf Brazda. Ont suivi les allocutions de Jean-Luc Schwab, exécuteur testamentaire, confident et biographe de Rudolf Brazda et de Jean-Luc Romero, Conseiller régional d'Île-de-France et militant associatif.

Yves Lescure, directeur de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation a tenu à souligner dans son intervention la vérité historique de la répression des homosexuels par les nazis et l’importance de la vigilance de nos jours, au regard de la possibilité donnée aux états, de stigmatiser les personnes en raison de leur différence.

Le ministre a tenu à rappeler que : « Cette cérémonie, que nous devons aux « Oublié-e-s » de la Mémoire, ne rend pas seulement hommage au combat d’un homme. Elle souligne la nécessité de toujours entretenir le souvenir de ces persécutions infâmantes pour l’humanité. Elle souligne également l’actualité de la lutte contre la discrimination et l’exclusion. En honorant la mémoire de Rudolf Brazda, nous réaffirmons notre engagement à promouvoir les valeurs de respect et de tolérance qui sont le fondement même de notre démocratie. » [message du Ministre]

Michaël François, du Chœur de l’Armée Française, a ensuite interprété magistralement le Chant des Marais,  l’hymne des Déportés, avant que l'assistance ne se rende à la Chapelle des Déportés. C'est là, au pied de la plaque qui enferme des cendres et de la terre des camps de concentration et d’extermination nazis,  qu'ont été déposées les gerbes au nom des associations L.G.B.T. [*], de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, du Président du Conseil Régional Île-de-France, du Maire de Paris (déposée par Ian Brossat, Conseiller de Paris) et du Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Défense et des Anciens Combattants.

La cérémonie s'est terminée par la sonnerie aux Morts, la Marseillaise et le salut des porte-drapeaux et des artistes par les personnalités présentes.

[*] Associations Lesbiennes, gay, bi et trans' participantes à la gerbe inter-associative :
L'A.R.D.H.I.S, Association pour la Reconnaissance des Droits des personnes Homosexuelles et transexuelles à l'Immigration et au Séjour - L'A.S.M.F., Association Sportive Motocycliste de France - Le Centre L.G.B.T. de Paris/Ile-de-France - COMIN-G «des couleurs pour le MINEFI», association des personnels LGBT des Ministères des Finances - Centr'Egaux - Les Concerts Gais - Fièr-e-s et Révolutionnaires/P.C.F. - FLAG ! Policiers et Gendarmes L.G.B.T. - Les Gais Retraités - Les Gamme'elles - Genres Sexualités, LGBT, Parti de Gauche - HOMOBUS, Association des Lesbiennes, Gays, Bi et Trans’ du Groupe RATP - Homosexualité et Socialisme - HomoSFèRe, association des personnels LGBT du Groupe SFR - L'Inter-associative L.G.B.T. - La Nef des Fiertés, les agents LGBT des collectivités territoriales de Paris et d'Île-de-France - Les Soeurs de la Perpétuelle Indulgence et Les «Oublié-e-s» de la Mémoire, Association Civile Homosexuelle du Devoir de Mémoire.


Nous tenons à remercier toutes celles et ceux qui nous ont permis de concrétiser cet hommage en particulier :


Monsieur Marc Laffineur, Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de la Défense et aux Anciens Combattants - Monsieur le Gouverneur Militaire de Paris et la cellule cérémonies et musique - La Ville de Paris - La Fondation pour la Mémoire de la Déportation - Le Père Philippe Desgens, curé de la Paroisse Saint-Roch, aumônier des artistes du spectacle, pour son accueil - L'Hôtel Lutetia, son directeur, Jean-Luc Cousty, ainsi que son personnel pour leur accueil lors de la conférence de presse - Françoise Gangloff-Levéchin, titulaire des Grandes Orgues de l'Eglise Saint-Roch - Laurent Spielvogel, comédien et auteur - Michaël François, ténor - Les Concerts Gais avec Maximilien Gaudon-Léandre, violoncelliste et Mathieu Rolland, altiste.

 

Nos remerciements les plus sincères vont également aux porte-drapeaux : Madame Poutiers, de Mémoire des Déportés et des Résistants d'Europe ; Messieurs Francesco Liardo, Président de l'Union Nationale des Déportés Internés et Victimes de Guerre ; Léon Sztal, de l'Union des Déportés d'Auschwitz ; Maurice Zynszajn de l'Amicale des Anciens Internés Déportés et Familles du Camp de Drancy ; Maxence Aulas, Denis Erhart et Hervé Hirigoyen des "Oublié-e-s" de la Mémoire ;

et toutes les personnes qui nous ont soutenu-e-s dans l'organisation de la cérémonie, par leur presence ou leur contribution.

 


Les "Oublié-e-s" de la Mémoire © - publiée le : 2 octobre 2011