Actualités

 

  Retour page d'accueil

Retour sommaire communiqués

 

 

 

 

 

 

 

 

Condamnation des propos de Stéphane Journot, militant UMP, faisant l'apologie de la déportation pour motif d'homosexualité.


L'association Les "Oublié-e-s" de la Mémoire (*) condamne avec la plus grande fermeté les propos de Stéphane Journot, militant UMP, faisant l'apologie de la déportation pour motif d'homosexualité. 


En effet cet individu avait écrit lundi sur son compte Twitter : "ce qui est cool avec Act Up, c'est qu'ils portent déjà le triangle rose. Ca va faciliter les choses...". 

 

Nous considérons cette diatribe comme une incitation à commettre un crime contre l'humanité. Ce message est aussi une double discrimination en laissant sous entendre que tous les séropositifs sont homosexuels, ce qui est loin de la réalité.

Aujourd'hui, de nombreux homosexuels vivent mal le déferlement de violence né des débats sur le mariage pour tous. Ce n'est plus tolérable.


L'auteur se serait ravisé en supprimant ce message et présentant ses excuses. Nous apprenons que l'UMP aurait décidé de l'exclusion de leur militant. Nous espérons qu'elle sera suivi effectivement des faits, contrairement à celle de Christian Vanneste, qui avait parlé de "légende" concernant la déportation de français pour motif d'homosexualité.


Les "Oublié-e-s" de la Mémoire se réservent le droit d'ester en justice contre Stéphane Journot s'il venait à réitérer ces propos.


 

 

 

Nous rappelons, pour celles et ceux qui ont oublié, que le régime nazi a fiché entre 90000 et 100000 hommes pour le motif d'homosexualité.

Quelques 50000 seront condamnés, tandis que 5000 à 10000 seront envoyés en camps de concentration.

60% n'en reviendront pas. La plupart devront porter le triangle rose.



 

(*) association mémorielle nationale, reconnue par les pouvoirs publics et les institutions, elle œuvre à la connaissance de la déportation pour motif d’homosexualité et sa reconnaissance en France et au-delà.


Les "Oublié-e-s" de la Mémoire © - publiée le 7 août 2013