Retour page d'accueil

Retour sommaire communiqués

 

 

Dans le cadre et en anticipation de la Journée Internationale contre l'homophobie

Le programme des événements 
autour de l’inauguration

Samedi 15 mai 2010
14 heures 30

Séance publique et gratuite du film "Paragraphe 175" au Cinéma 'Le Palace'
Réservation recommandée. 
Contact : 06.17.14.65.04 - odlm68@yahoo.fr

17 heures
Inauguration de la plaque commémorative 
au Théâtre municipal, suivie d'un vin d'honneur Salle des Colonnes
(Hôtel de Ville).
Séance de dédicace de la biographie 
de Rudolf Brazda, dernier survivant connu des "Triangles Roses", en sa présence.
20 heures 30
Concert donné au Temple Saint-Étienne
par le chœur 'Pélicanto' (Strasbourg).

Dimanche 16 mai 2010
14 heures - rendez-vous à la fontaine, 
rue du Sauvage : Promenade dans le centre de Mulhouse, sur les pas de Pierre Seel.

 

Actualités

Samedi 15 mai 2010 : 
Inauguration à Mulhouse de la première plaque de France rendant hommage aux victimes de la Déportation pour motif d'homosexualité

Le 25 novembre 2005 disparaissait Pierre Seel, Français déporté en raison de son homosexualité. Il fut le seul à s'exprimer publiquement sur son vécu et lutta pour la reconnaissance de la déportation des homosexuels.

 

Le 23 février 2008, la municipalité de Toulouse et Les "Oublié(e)s" de la Mémoire, soutenus par le tissu associatif L.G.B.T. (lesbiennes, gaies, bi et trans) local, procèdent à l'inauguration d'une rue "Pierre-Seel" dans sa ville d'adoption.

 

Le 25 novembre 2008, Jean-Marie Bockel, Secrétaire d’État et Maire de Mulhouse, répond favorablement à notre souhait de voir créer dans sa ville un lieu mémoriel consacré à Pierre Seel. En effet, c'est à Mulhouse que Pierre Seel grandit et que sa vie bascula lorsqu'il fut convoqué par la Gestapo le 3 mai 1941, prélude à son emprisonnement puis son internement au camp de Schirmeck-Vorbrück six mois durant.

 

De concert avec les associations locales Autre Regard, David & Jonathan et Aides, notre association a travaillé avec l'équipe municipale, pour qu'une plaque commémorative voit le jour à Mulhouse. Cette plaque est placée aujourd'hui en façade du théâtre municipal, côté square Steinbach, et honore non seulement Pierre Seel mais aussi les autres Mulhousiens anonymes, arrêtés et déportés pour motif d'homosexualité.

 

Presque cinq ans après la disparition de Pierre Seel, Les "Oublié(e)s" de la Mémoire réalisent ainsi une autre première nationale en obtenant la reconnaissance publique d'autres déportés pour motif d'homosexualité et en inscrivant celle-ci dans le patrimoine mémoriel français.

 

Depuis 2006, nous travaillons également avec les Institutions, les Déportés et leurs associations, pour l'apposition d'une plaque commémorant l’ensemble des internés et déportés pour motif d’homosexualité sur le site de l’ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof, aujourd'hui Nécropole Nationale.

Philippe Couillet,

Président national

Les "Oublié(e)s" de la Mémoire


                             

            Invitation de la Ville de Mulhouse                                                               Remerciements à nos donateurs

 


Les "Oublié(e)s" de la Mémoire © - dernière mise à jour : 13 mai 2010